L’urbanisation en Afrique

Home  /  L’urbanisation en Afrique

L’Afrique compte 415 millions de citadins aujourd’hui, 1,2 milliard en 2050.

En 1960, deux villes, Le Caire et Lagos, comptaient plus d’un million d’habitants. Aujourd’hui elles en ont plus de 10 millions.

Selon l’ONU Habitat, dès 2015 Lagos devrait compter 12,4 millions d’habitants, détrônant ainsi Le Caire et ses 11 millions au titre de plus grande mégapole du continent. La capitale économique du Nigeria compterait neuf nouveaux habitants toutes les dix minutes.

Le dernier recensement remonte à 2006 et selon certaines sources la ville pourrait en fait compter jusqu’à 20 millions d’habitants.

Les embouteillages sont une plaie, à Lagos on les appelle les ‘Go-slow’, on peut y passer des heures quasiment à l’arrêt. Les voies rapides qui traversent la ville deviennent alors des supermarchés à ciel ouvert où l’on peut acheter à manger et à boire mais aussi des cigarettes, des journaux, des verres à pied, des aspirateurs…

embouteillages

En décembre 2012, Lagos devient la première ville africaine à avoir sa version du Monopoly :

monopoly

A noter que dans certains quartiers de la ville, l’immobilier est plus cher à Paris, New York ou Londres.

Parmi les méga-projets de la mégapole, Eko Atlantic, une île artificielle de plus de 6 kilomètres de long, avec marinas et immeubles de luxe.

Les plus grandes agglomérations africaines (cliquez pour agrandir l’infographie) :

carte_afrique_FR

Comments +

Leave a Reply