Sénégal : une économie qui pêche

Home  /  --  /  Current Page
×A propos

Population : 13 M hab (2012)
Croissance démographique : 2,6% (2012)
Espérance de vie : 59,6 ans (2012)
Taux de chômage : 48% (2010)
Croissance économique : 3,7% (2012)
Population vivant sous le seuil de pauvreté (2$ / jour) : 25% (2011)

Quatrième économie de la région ouest-africaine après le Nigéria, la Côte d’Ivoire et le Ghana, le Sénégal est pourtant très pauvre en ressources naturelles. Ses principales ressources proviennent essentiellement du tourisme (4% du PIB) et de la pêche (2% du PIB).

Contrairement aux autres pays de cette partie de l’Afrique, le Sénégal n’a pas bénéficié d’un taux de croissance élevé ces dix dernières années :  alors que ses voisins affichaient une prospérité de 6%, le Sénégal affichait deux points de moins.

Le secteur agricole emploie environ 50% de la population sénégalaise, qui vit en majorité à la campagne (57%) et se voit très exposée aux risques climatiques (sécheresses, invasions d’insectes, etc.). Mais c’est le secteur tertiaire – et en particulier les transports et les communications – qui fournit la plus grande part du PIB : 58% en 2012, contre 24% pour l’industrie et 18% pour l’agriculture. C’est une branche de l’économie sénégalaise en grande partie informelle.

Le Sénégal est encore très jeune (44% de la population a moins de 15 ans), mais c’est l’un des plus stables de la région, et la démocratie s’y est renforcée au fil des ans.

Les reportages Sénégal :

>> Pirogues contre chalutiers : les pêcheurs de Joal
>> Omar Victor Diop, photographe

+Galerie photos
  • Le drapeau du Ghana
  • Le drapeau du Nigéria
  • Le drapeau du Sénégal
  • Le drapeau de l'Ethiopie
+Partager
+Commentaires

Leave a Reply